Assa-Zag : Lancement du programme d’appui à la « tente sahraouie »

Guelmim – Le coup d’envoi du programme d’appui à la « tente sahraouie » visant l’amélioration des conditions socio-économiques des femmes oeuvrant dans la production de la tente du Sahara, a été donné lundi à Assa.

Ce programme, qui a été mis en œuvre dans le cadre d’ une convention de partenariat entre l’Agence de développement social (ADS) et le Conseil provincial d’Assa-Zag, a nécessité une enveloppe budgétaire estimée à 2 MDH, dont la contribution de l’Agence est d’un million de dirhams.

S’exprimant à cette occasion, le directeur général de l’ADS, Hamza Yassin, a souligné que le lancement de ce programme reflète l’intérêt qu’accorde l’Agence à la qualification de l’élément humain dans la province, en particulier les artisans femmes.

Dans ce cadre, il a indiqué que l’appui s’opère à travers l’accompagnement des femmes artisans dans le but de promouvoir leurs conditions socio-économiques, conformément aux objectifs du programme « Tatmine ».

Parallèlement au lancement du programme d’appui à la « tente sahraouie », deux conventions-cadre de partenariat et de coopération ont été signées.

La première convention signée entre l’ADS et le Comité provincial de développement humain à Assa-Zag, tend la mise en œuvre d’un programme d’appui à l’animation sociale par le sport, la culture et le divertissement au niveau de la commune d’Assa.

La deuxième conventions, signée entre l’ADS, le Comité provincial de développement humain d’Assa-Zag, le Conseil provincial et la Direction provinciale de l’éducation et de la formation, vise la formation d’une génération intéressée par les beaux-arts en milieu scolaire et ce à travers la création d’un établissement de créativité et d’épanouissement artistique et littéraire au niveau de la province.

Dans ce sillage, le directeur général de l’ADS a inauguré à Guelmim, un projet relatif au soutien de l’établissement de créativité et d’épanouissement artistique et littéraire, financé par l’ADS, en partenariat avec la Direction provinciale de l’éducation et de la formation de Guelmim et l’association « école Anajah ».