Guelmim: Les mosquées rouvrent leurs portes aux fidèles

Guelmim – Les fidèles se sont rendus mercredi aux mosquées de Guelmim pour accomplir la prière, après plus de trois mois d’absence en raison de la fermeture des maisons de Dieu pour cause de nouveau coronavirus (Covid-19).

A l’instar des autres régions du Royaume, les fidèles de la mosquée Abdallah Ibn Yassin Balkamim ont répondu à l’appel du muezzin à la prière d’Addohr, dans une ambiance de piété et de recueillement.

Les responsables de la mosquée ont veillé au respect total des mesures de prévention et de protection contre la propagation du Covid-19, conformément au protocole sanitaire adopté par le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Ce protocole porte sur la désinfection régulière des mosquées et de leurs dépendances, le respect de la distanciation sociale, la mise en place de passages pour faciliter la sortie des mosquées après la prière, la mise à disposition des fidèles de gels hydroalcooliques, l’aération suffisante des lieux, l’interdiction de l’encombrement, des rassemblements ou de se faire accompagner d’un enfant ainsi que l’obligation de l’utilisation des tapis personnels.

Le prédicateur de la mosquée Abdelkhalek Houcine a appelé les fidèles à se conformer aux exigences sanitaires afin d’éviter la propagation du Covid-19, notant que la discipline et le respect des conseils sanitaires font partie de la charia islamique.

Selon la délégation régionale des affaires islamiques, il a été décidé d’ouvrir 101 mosquées dans la région de Guelmim-Oued Noun, dont 26 dans la province de Guelmim, 65 à Sidi Ifni et 5 mosquées à Assa-Zak et à Tan-Tan.

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques avait annoncé la semaine dernière une réouverture progressive des mosquées sur l’ensemble du territoire national pour l’accomplissement des cinq prières, à compter de la prière d’Addohr du mercredi 15 juillet, en prenant en considération la situation épidémiologique locale et les conditions de contrôle sanitaire qui seront gérées par des commissions locales à l’entrée des mosquées.

Toutefois, les mosquées resteront fermées à la prière du Vendredi ainsi que pour les activités religieuses, les cours de la prédication et d’orientation religieuses, les chaires scientifiques, les cours d’alphabétisation et les séances de lecture du Saint Coran.