La réhabilitation des greniers collectifs de Guelmim Oued-Noun au menu d’une conférence à Sidi Ifni

Tighert – Des chercheurs et experts en patrimoine se sont penchés à l’occasion d’une conférence organisée récemment à Tighert (province de Sidi Ifni) sur la question de la documentation, la conservation et de la réhabilitation des greniers collectifs de la région Guelmim Oued-Noun, connus sous l’appellation de « Iguidar ».

Cette rencontre a été organisée par les services de la direction régionale de la culture à Guelmim Oued-Noun dans le cadre d’une série de conférences, d’ateliers et de visites de sites historiques pour marquer le mois du patrimoine (18 avril – 18 mai), avec pour objectif la conservation et la promotion du potentiel culturel et patrimonial de la région.

Intervenant à cette occasion, le directeur régional de la culture à Guelmim Oued-Noun, Taleb Bouya Laatiq, a indiqué que cette conférence est l’occasion de mettre en avant l’importance des greniers collectifs en tant que partie intégrante de la mémoire collective et son rôle dans le patrimoine marocain.

Il a aussi relevé que cette rencontre vise à sensibiliser les jeunes de la région sur l’intérêt de la préservation de ce patrimoine, appelant à conjuguer les efforts pour la réhabilitation des greniers collectifs, qui sont des constructions fortifiées dans lesquelles étaient emmagasinés les récoltes et les biens de valeur (argent, bijoux, armes, et actes adoulaires).

De son côté, le conservateur régional du patrimoine culturel à Guelmim Oued-Noun, Mohamed Hammou, a indiqué que cette conférence s’inscrit dans le cadre de la commémoration du mois du patrimoine et l’occasion de sensibiliser sur l’importance de la préservation et la mise en valeur des greniers collectifs.

En effet, la région Guelmim Oued-Noun compte quelque 46 greniers collectifs (Iguidar), dont 34 ans la province de Sidi Ifni, 11 dans la province de Guelmim, et un grenier collectif à Assa-Zag.