Le CRI de Guelmim-Oued Noun tient son 4ème conseil d’administration

Le conseil d’administration du centre régional d’investissement (CRI) de Guelmim-Oued Noun a tenu mardi sa quatrième réunion, marquée notamment par l’examen des initiatives visant à renforcer l’attractivité de la région.

En ouverture de cette réunion, le wali de la région, Mohamed Najem Abhay, a relevé que des efforts ont été déployés récemment en vue de surmonter nombre de difficultés entravant la promotion des investissements, en particulier celles liées à la rareté du foncier et à la difficulté du relief.

Afin de remédier à ces déséquilibres, la première zone d’activités économiques a été créée dans la commune territoriale d’El Ouatia (province de Tan-Tan) sur une superficie totale de 60 hectares, a rappelé le wali.

Il a souligné que des dossiers importants ont été approuvés, notamment dans le domaine des énergies renouvelables, précisant qu’il s’agit des projets AMUN, XLINKS et TOTAL EREN.

« C’est l’un des domaines prometteurs sur lequel notre pays parie pour assurer la sécurité énergétique », a fait observer M. Abhay, évoquant  la production de l’énergie propre, de l’hydrogène vert et de l’ammoniac, en plus du dessalement l’eau de mer afin de développer une agriculture moderne à forte valeur ajoutée destinée à l’exportation.

En outre, il a fait savoir que la Commission régionale unifiée d’investissement a validé 18 dossiers au cours de la première moitié de 2021, contre 17 durant toute l’année dernière.

Dans un exposé, le directeur du CRI de Guelmim-Oued Noun, Mourad Kaina, a présenté les états financiers des années 2019 et 2020, conformément aux dispositions légales régissant les centres régionaux d’investissement.

Il a évoqué l’élaboration du budget rectificatif pour l’année 2021 qui a été présenté au Conseil d’administration pour approbation, ainsi que les activités du CRI au cours des six derniers mois.