Le discours royal offre une vision pour l’avenir

Guelmim – Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de l’ouverture vendredi de la 1-ère session de la 5-ème année législative de la 10-ème législature offre une vision prospective pour l’avenir à travers l’adoption d’un ensemble de mesures et de réformes majeures, a indiqué le chercheur en sociologie, Taleb Boya Aba Hazem.

Dans une déclaration à la MAP, M. Aba Hazem a noté que le discours royal a dressé un diagnostic précis de la situation actuelle du pays, dans la foulée de la crise sanitaire du coronavirus, qui a révélé « une sorte de dysfonctionnements et de déficits », en plus de son impact négatif sur l’économie nationale et l’emploi.

Le chercheur a ajouté que le discours de SM le Roi est une « feuille de route » pour restructurer les secteurs économiques et sociaux afin d’aboutir à un modèle de développement efficace. Il a rappelé à cet égard que le Souverain a évoqué le lancement d’un plan de relance de l’économie nationale en créant un mécanisme pour encourager l’investissement à travers la création du « Fonds Mohammed VI pour l’investissement », ainsi que la mise en place du système de protection sociale par la généralisation de la couverture sociale en tant que projet de grande envergure et sans précédent.

M. Aba Hazem a également souligné que le discours royal met l’accent sur la nécessité d’adopter les principes de bonne gouvernance et de réformer les institutions du secteur public, tout en appelant à une révision des critères et procédures de nomination aux postes de responsabilité et, par conséquent, à une consécration du principe de réédition des comptes.