Sidi Ifni : le film marocain « Story » remporte le Grand Prix du Festival international du cinéma et de la mer

Sidi Ifni, 15/11/2021 – (MAP)- Le Film marocain « Story », du réalisateur Mohamed Bouhari, a remporté le Grand Prix de la 8ème édition du Festival international du cinéma et de la mer de Sidi Ifni, tenue du 11 au 14 novembre.

La remise des prix aux films primés lors de cette édition du Festival a eu lieu à Kasbah Legzira (près de Sidi Ifni) lors d’une cérémonie tenue sans public.

« Story » raconte l’histoire d’un petit garçon qui vit dans une modeste maison avec son père pêcheur. A défaut d’amener son fils à la pêche comme il le souhaite, le père lui raconte chaque soir ses aventures de héros qui se dresse contre les plus géantes et inaccessibles espèces maritimes. Subjugué par les histoires de son père, le petit enfant va se réveiller un jour sur une découverte qui va le balancer dans l’âge adulte mais d’une manière douce et touchante.

Le prix du réalisateur est revenu ex aequo au film « Shaor » du réalisateur et cinéaste marocain Omar Mayara, et au film bahraini « The Sea Bride » de Mohamed Atteq, alors que le prix du jury a été attribué au film syrien « Nahri Bahary » du réalisateur al-Mohannad Kalthoum.

Le jury du festival a également remis le prix de la meilleure photographie au film « Sewdetou » de la jeune réalisatrice mauritanienne Amal Saad Bouh, qui avait déjà remporté récemment le Grand Prix de la 9è édition du festival national du cinéma du Sahara de Assa.

Le jury de cette 8è édition du festival de Sidi Ifni a été présidé par l’artiste Majida Benkirane, et composé du réalisateur Hassan Khar, le comédien amazigh Rachid Aslal, le réalisateur espagnol Luis Fernandez et le réalisateur omanais Ammar Al Ibrahim.

Organisé par l’association du festival international du cinéma et de la mer, cet événement a été marqué par la participation de 10 films, dont cinq films marocains et cinq films représentant le Bahreïn, la Syrie, la Mauritanie, la Belgique et la Grande Bretagne.

Cette édition, à laquelle ont pris part plusieurs cinéastes et artistes, a été aussi marquée par l’hommage rendu à l’artiste Rafik Boubacar et l’artiste amazigh Ahmed Ntama.

En plus de la compétition officielle, la 8è édition du festival a connu la projection de films hors compétition, des séminaires et des ateliers sur la réalisation, la photographie et la création de contenus numériques, ainsi qu’un atelier sur le plaidoyer par le cinéma pour consolider une culture des droits de l’Homme, ainsi que des rencontres ouvertes sur le cinéma et les valeurs des droits de l’Homme.

Le festival est organisé avec le soutien du Centre cinématographique marocain (CCM), les conseils communaux de Sidi Ifni et Mirleft, le conseil de la région Goulmim-Oued noun, le conseil provincial de Sidi Ifni, la commission régionale des droits de l’homme, la direction régionale de la culture, de la jeunesse et de la communication, l’académie régionale de l’éducation et de la formation, et en coordination avec la préfecture de province de Sidi Ifni.